Vacances « Nature et Confiance »

Une semaine de colo bienveillante dans le Sud-Ouest, axée sur l’autonomie et la coopération. Randonner, cuisiner, construire une cabane ou un affût, créer une pièce de théâtre ou des bijoux, guetter le passage des animaux au coucher du soleil… De 7 à 17 ans, séparés en 2 groupes d’âge : 

Du 13 au 19 Juillet

Du 21 au 28 Juillet

Du 2 au 9 Août 

Du 11 au 17 Août 

Du 18 au 24 Août en camp itinérant

 

  • En petits groupes (6 à 12 enfants), dans une ambiance familiale
  • Avec un taux d’encadrement important (1 animateur.trice qualifié.e.s pour 3 enfants)
  • Hébergement en tente l’été, en éco-gîte le reste de l’année (en voiture : 1 h d’Agen, Auch, Mont-de-Marsan, 1h30 de Bordeaux, Pau, Toulouse ; en train : gare TGV de Agen, puis navette sur demande)
  • Renseignements et inscriptions : Magalie 06 11 80 79 87 ou sur labeilleverte32@gmail.com

colonies, vacances, enfants, adolescents, nature, confiance, créativité, pour tous, différence, handicap, abeille verte, gers, sud ouest, aquitaine

OBJECTIF : REALISER EN GROUPE UN PROJET CREATIF INSPIRE DE LA NATURE

L’objectif de ces séjours est de permettre aux enfants de réaliser, en petits groupes, un projet créatif, artistique ou manuel, inspiré par la nature. Cet objectif en apparence très simple cache en fait plusieurs ambitions. Chaque mot a en effet son importance :

  • « Choisir et réaliser » un projet créatif.Les enfants choisissent eux-mêmes leur projet, suffisamment ambitieux et original pour les faire rêver, les motiver… et en même temps réalisable compte-tenu du temps imparti, des capacités des enfants et des moyens à leur disposition. Ils apprennent ainsi transformer leurs rêves en objectifs concrets.
  • « En petits groupes ». Les enfants coopèrent avec d’autres enfants sur ce projet. Un petit groupe est constitué d’au moins 2 personnes, idéalement 3 ou 4. Les enfants vont ainsi apprendre l’art du compromis au moment de la définition du projet, ils vont devoir apprendre à s’adapter au rythme et à la manière de faire différente des autres, bref apprendre à coopérer.
  • « Un projet créatif, artistique ou manuel ». L’enfant ne va pas se contenter de suivre des instructions. La posture de l’animateur est essentielle, il accompagne les enfants, sans faire à leur place. Il doit les laisser errer, tâtonner. L’enfant va ainsi prendre confiance dans sa capacité de trouver son chemin. Les créations contiennent des éléments artistiques et manuels : création de jeux, histoires, chansons, pièces de théâtre, objets, constructions…
  • « Inspiré par la nature ». Le contact avec la nature étant au coeur de notre projet éducatif, il va fournir la base de ces projets créatifs. L’objectif est ici de donner aux enfants l’occasion de s’ouvrir au monde qui les entoure, d’en découvrir les ressources. Il s’agit aussi de faire sortir les enfants d’une attitude de consommateur.

colonies, vacances, enfants, adolescents, nature, confiance, créativité, pour tous, différence, handicap, abeille verte, gers, sud ouest, aquitaine

La pédagogie de projet repose sur la notion d’alternance des phases et des rythmes. Cette alternance permet de prendre du recul, elle permet une maturation des expériences. En permettant d’alterner des phases actives et des phases de relaxation, de jeu, de rêve, elle favorise la créativité qui a besoin que l’esprit s’évade. Pendant le séjour, nous alternerons donc les temps où les enfants se consacrent à leur projet, et les temps où d’autres activités sont proposées : mini-randonnée, piquenique, jeux d’eau, veillées contées ou chantées, petits et grands jeux… Mais aussi ne rien faire, prendre son temps, bavarder avec les copains et copines, faire la sieste, dessiner, taper dans un ballon…

colonies, vacances, enfants, adolescents, nature, confiance, créativité, pour tous, différence, handicap, abeille verte, gers, sud ouest, aquitaine

L’ENFANT ACTEUR DANS LA VIE DU GROUPE

La pédagogie active s’applique aussi à la vie quotidienne. Les enfants sont mis en situation d’exprimer leurs besoins et leurs attentes de faire des propositions, de faire des choix, de prendre des décisions et, donc d’en assumer les conséquences, tant que cela reste compatible avec leur sécurité affective et physique. En fonction de leur âge, ils apprennent ainsi à prendre ensemble la plupart des décisions qui concernent la vie du groupe : horaires des activités et de la vie quotidienne, menus, responsabilités des uns et des autres… L’association n’emploie pas de « personnel de service », les animateurs et les enfants se répartissent les tâches quotidiennes.

  • Les repas.colonies, vacances, enfants, adolescents, nature, confiance, créativité, pour tous, différence, handicap, abeille verte, gers, sud ouest, aquitaine Les enfants participent à la préparation des repas, facteur de responsabilisation et de fierté. Il ne s’agit pas d’une« activité cuisine » ludique, mais bien d’une activité orientée vers une finalité essentielle : préparer un repas sain et savoureux pour plus de 12 personnes (enfants et animateurs) en respectant la réglementation sanitaire et l’équilibre alimentaire, et en utilisant des ingrédients locaux et sains, notamment issus du jardin et verger bio. Il est important aussi de prendre en compte les préférences des enfants et les interdits ou régimes spéciaux liés à des raisons de santé ou autres (allergies régime sans porc, végétarien…). Ces différences sont notées par les parents dans le dossier des enfants, et redemandées en début de séjour. L’équipe en tient compte en respectant les goûts de l’enfant, tout en profitant du séjour pour l’amener à manger des choses dont il n’a pas l’habitude.
  • colonies, vacances, enfants, adolescents, nature, confiance, créativité, pour tous, différence, handicap, abeille verte, gers, sud ouest, aquitaineRythmes de la journée. Les enfants, comme les adultes, n’ont pas tous les mêmes rythmes, les mêmes besoins de sommeil, les mêmes phases d’énergie et de fatigue. L’enfant étant en vacances, il est important de respecter ces rythmes pour son bien-être :
    • Réveil échelonné. Les enfants se réveillent à leur rythme autant que possible. S’ils se lèvent avant, ils déjeunent puis jouent sans déranger les autres… Si un enfant dort très tard, on finira par le réveiller en douceur pour lui permettre de prendre quand même un bon petit-déjeuner avant le démarrage des activités… Comme toujours, il s’agit de trouver un compromis harmonieux entre différences individuelles et intégration à la vie d’un groupe.
    • Coucher échelonné. Les veillées sont un moment important, elles sont consacrées à des feux de camp, chants, théâtre, activités créatives,… La veillée se termine toujours par un moment calme : histoire ou chanson douce, séance de relaxation… Les enfants se dirigent ensuite vers les tentes, où les attend un animateur qui veille à leur coucher.
    • Dans la journée, des temps de relaxation peuvent être prévus en fonction des besoins des enfants.
  • colonies, vacances, enfants, adolescents, nature, confiance, créativité, pour tous, différence, handicap, abeille verte, gers, sud ouest, aquitaineGestion de la vie collective. Les enfants participent à la définition des règles de vie au début et en cours de séjour. Nous leur apprenons à reformuler les interdits en recommandations, plus positives. Beaucoup d’enfants, influencés par les habitudes de l’école, de la société, expriment des règles en termes de « ne pas ». Nous les invitons à reformuler ces règles en positif : « ne pas déranger » devient « respecter », « ne pas manger tous les gâteaux » devient « laisser des gâteaux aux copains »… Les règles prennent ainsi du sens, deviennent plus agréables à respecter ! Les enfants participent aussi à la définition des sanctions. 
  • colonies, vacances, enfants, adolescents, nature, confiance, créativité, pour tous, différence, handicap, abeille verte, gers, sud ouest, aquitaineGestion de la sécurité. Les enfants aiment transgresser, repousser les interdits, les limites. Plutôt que d’interdire une activité au nom de « c’est dangereux, parce que… », au risque de voir tels enfants essayer de le faire dès que les adultes ont le dos tourné, mieux vaut les faire réfléchir par eux-mêmes. « Vous voulez organiser un cache-cache dans le noir, une bataille à coups de lance, construire un abri en haut du grand chêne… comment allez-vous vous y prendre pour que tout le monde soit en sécurité morale et physique ? » Les animateurs organisent la discussion et valident les règles proposées, que les enfants sont ensuite chargées de respecter et faire respecter, en définissant eux-mêmes les sanctions.
  • colonies, vacances, enfants, adolescents, nature, confiance, créativité, pour tous, différence, handicap, abeille verte, gers, sud ouest, aquitaineTemps de régulation. Les enfants sont invités à participer, tous les jours s’ils le souhaitent (ou au moins un jour sur deux) à un « Pow-wow », séance d’expression et discussion en groupe. Cette séance permet à chacun d’exprimer son état émotionnel, ce qu’il a aimé et moins aimé, ses attentes et suggestions. L’équipe a développé des outils originaux pour apprendre aux enfants à exprimer leurs émotions sur un mode adapté : la « météo » (les enfants font des signes mimant le soleil, la pluie pour indiquer leurs états d’âme), le « chat-émotion » (images de chats indiquant diverses émotions), le « mimotion » (les enfants miment par des leur état émotionnel). Des mini-pow-wow peuvent aussi être organisés à l’initiative des animateurs ou des enfants en cas de besoin, pour résoudre un problème particulier ou un conflit entre deux enfants ou dans un petit groupe d’enfants. Les enfants apprennent ainsi à régler un conflit en passant par les étapes suivantes :
    • Apprendre à décrire les faits, ce qui s‘est passé
    • Parler en « Je » et non en « Tu » : prendre la responsabilité de ses actes, parler de son ressenti
    • Chercher un compromis, une solution pour « réparer » le tort éventuellement causé à l’autre.

colonies, vacances, enfants, adolescents, nature, confiance, créativité, pour tous, différence, handicap, abeille verte, gers, sud ouest, aquitaine